Laurent Lescouarch : Pour une pédagogie de l’étayage

Laurent Lescouarch : Pour une pédagogie de l’étayage

 » Loin de l’image d’un professeur se contentant d’appliquer une méthode préétablie, le travail d’enseignant tel que nous l’avons envisagé au long de ces pages est celui d’un équilibriste en situation de penser l’architecture d’un environnement complexe, de jouer sur différents curseurs matériels, psychoaffectifs, sociocognitifs, didactiques pour offrir aux élèves qui lui sont confiés des occasions d’apprendre ». Pour Laurent Lescouarch, qui publie « Construire des situations pour apprendre. Vers une pédagogie de l’étayage » chez ESF Sciences humaines, apprendre est un processus complexe qui engage tout l’environnement de l’élève. Bien loin de chercher la bonne pratique qui miraculeusement va faire progresser l’élève, il invite à « élargir la focale » de l’enseignant à l’ensemble de l’environnement de l’élève. Cela nous donne un livre très riche en exemples qui s’intéresse aussi bien à l’espace scolaire son temps et ses règles qu’à l’évaluation et la façon de mener la classe. Laurent Lescouarch s’en explique dans un entretien accordé au Café pédagogique.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up