14ème JRES (2021)

L’AFEV lutte depuis sa création contre les inégalités. 

Le système éducatif français est considéré comme une institution difficile à faire bouger. Mais les conditions liées à la crise sanitaire ont mis en avant la forte mobilisation de tous les acteurs, notamment les enseignants, pour maintenir l’école. De nombreux acteurs ont œuvré pour des formes de solidarité.

La France est un des pays qui a laissé le plus longtemps les écoles ouvertes pendant la crise sanitaire, pour limiter au maximum les risques de décrochage. Mais les répercussions sur les inégalités scolaires sont fortes, et ce sont les élèves les plus fragiles qui ont payé le plus fort tribut.

Comment s’appuyer sur ces tendances pour infléchir les politiques publiques en faveur de la lutte contre les inégalités ?

Comment favoriser la réussite éducative et le mieux-être de l’élève, dans et hors l’école ?

Cette 14ème JRES permet de valoriser des solutions et des solidarités éducatives qui se sont développées, voire renforcées pendant la crise, et de chercher comment les faire perdurer. 

La FNAME a participé à cette 14ème journée du refus de l’échec scolaire.

  le compte rendu de cette journée (Merci à Dominique LE DUS -AME95- pour ce compte rendu).

A retrouver sur le site AFEV : Journée du refus de l’échec scolaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.